01 avril 2010

La voix rieuse de cette enfant s'entend comme une clochette

kimikoLe jardin des plantes, cet endroit hors du temps. Sa beauté, son atmosphère différente. Kimiko, petite fille japonaise timide aime y passer du temps et dessiner les plantes. Le botaniste qui travaille dans ce jardin parvient à apprivoiser la petite fille et à se lier d'amitié avec elle. Il lui offre des graines de tournesol, qu'elle s'empresse de planter, et lui montre toutes les beautés dont recèle le jardin. Kimiko y vient tous les jours et se lie d'amitié avec les jardiniers. Mais la fin de l'été est là, et Kimiko doit retourner au Japon. Sa tristesse est infinie mais le botaniste sait trouver les mots pour la consoler. Au pied d'un arbre, la petite fille lui laisse ses dessins, avec un petit mot: "Merci". L'automne est là, puis l'hiver. Kimiko est partie depuis plusieurs mois. Le jardin est triste en cette saison. Alors, pour lui redonner vie, le botaniste y accroche les dessins de la petite... "Dans la monotonie de l'hiver, tes fleurs d'été et de printemps rayonnaient. L'année prochaine, je donnerai des graines de tournesol aux enfants. Ainsi, en été, ton sourire s'épanouira un peu partout."
Une histoire pleine d'émotion et de sensibilité. Des aquarelles magnifiques et aussi douces que l'histoire: douceur dans les couleurs et dans les traits, avec ce style à la fois précis et épuré. Cet album japonais est un bijou de tendresse et de poésie qui appelle à la contemplation... A mettre entre toutes les mains !

Kimiko et le botaniste / Hideko Ise
Seuil Jeunesse, 2005

Posté par Lene78 à 22:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur La voix rieuse de cette enfant s'entend comme une clochette

    ouah ! quelle bannière ! je découvre ton blog et l'apprécie déjà.

    Posté par C(larabel)., 14 avril 2010 à 16:56 | | Répondre
Nouveau commentaire